top of page

POIDS ET SANTE : quels liens ?

La quête de minceur est prépondérante dans notre société. Que ce soit en conversations avec ses collègues de travail, entre amis, en séances de sport, via les réseaux sociaux et à travers les publicités pour des cures amincissantes, des vêtements sculptant "corrigeant" la silhouette, le sujet du poids est omniprésent. Plus particulièrement la minceur est placée en idéal de beauté, de réussite et de succès.

La corrélation entre la minceur et la santé est aussi très largement répandue.

L'environnement sociétal incite à surveiller le poids comme le lait sur le feu 😣 ; d’ailleurs les messages officiels présentent le poids comme un facteur de risque pour la santé.


Comment le poids influence-t-il la santé ?

Les études attestent que l’excès de poids prédispose à l’émergence de certaines maladies comme le diabète ou les maladies cardiovasculaires.

Pour autant il s’agit de lien de corrélation plus que de causalité. Statistiquement, un groupe étendu de personnes avec une surcharge pondérale présente plus de risques pour sa santé cependant plusieurs facteurs influençant le poids doivent être distingués.

La localisation de l’excès de poids est à prendre compte (l’obésité abdominale est la plus à risque), les facteurs génétiques, épigénétiques, héréditaires, le stress, les traitements médicamenteux, le microbiote et d’autres déterminants sont autant d'exemples de facteurs qui agissent sur le poids d’une personne.

Une personne mince bien que présentant un IMC compris entre 19 et 24 peut avoir un style de vie défavorable à la santé qui augmente son risque de voir apparaître des maladies (tabagisme, alcoolisme, activité physique insuffisante, alimentation fortement industrielle…).

L’IMC ne renseigne pas sur les habitudes alimentaires d’une personne.

Il est donc essentiel de s’intéresser aux habitudes de vies précises d’un individu au-delà du seul critère de son poids.


Pour être en santé, faut-il maigrir ?

Il est admis que des habitudes de vie saines améliorent la santé et ce quel que soit le poids. Le nouveau paradigme sur le poids et la santé encourage l’adoption d’un mode de vie sain en faveur d’une santé et du bien-être.

Plusieurs pistes d’action peuvent être mise à l’œuvre : augmenter son activité physique en choisissant des activités sources de plaisir, privilégier un sommeil de qualité, s’hydrater régulièrement et suffisamment, se faire accompagner pour un sevrage tabagique, améliorer ses habitudes alimentaires…

Tous ces domaines concourent à une meilleure santé.


Qu’en est-il de l’insatisfaction corporelle et du poids ?


Quand une personne ressent de l’insatisfaction corporelle en lien avec un problème de poids réel ou non, alors celle-ci aura plus tendance à :

Vouloir contrôler de façon inflexible son alimentation pour maigrir ou stabiliser son poids (manger moins, éviter de se resservir, limiter les aliments gras et sucrés..) et utiliser l’activité physique pour essayer de modifier sa silhouette et améliorer son apparence. L’inverse existe lorsqu’une personne cherche à prendre du poids ou développer ses muscles.

Ces stratégies strictes et souvent rigides nuisent à une relation saine avec la nourriture et son corps avec de la culpabilité, de la frustration, une sentiment d’injustice, d’échec, du stress, voire de honte. Autant de sentiments négatifs qui nuisent à une image corporelle positive.

Le risque de se décourager, d’abandonner certaines habitudes est augmenté et au final le niveau d’insatisfaction corporelle se dégrade.

Pour être mieux dans sa peau , il est important que la personne assouplisse ce rapport au corps et aux aliments qu’elle a développé souvent au fil des années et des expériences de régimes.


Comment être mieux dans sa peau ?

Un accompagnement en diététique comportemental améliore ces comportements et pensées avec plus de flexibilité et d’efficacité pour retrouver plus de confiance en soi, plus d’estime de soi positive, plus de mieux-être dans l’image corporelle 🥰.

Ce cercle vertueux encourage la personne à désirer prendre soin d’elle de telle sorte qu’elle adopte avec plus de joie et de sens des habitudes alimentaires favorables à sa santé.

Pour entamer un changement dans votre style d'alimentation le soutien d’un professionnel formé peut s’avérer fort utile.

Vous pouvez commenter cet article ou déposer votre témoignage !

Pour en savoir plus :

Source : Podcast Faut-il être mince pour être en santé ?


1 Comment


Amandine Perrot
Amandine Perrot
Mar 25, 2023

Quelle nouvelle habitude avez-vous pris pour votre santé ? Partagez ..

Like
bottom of page