Le silence à l intérieur.. et pas seulement

14-Mar-2019

Amandine

 

 

Alors que j’ai participé samedi dernier à la conférence-atelier animée par Thierry JANSSEN, « Le silence à l’intérieur », titre de son dernier ouvrage tout juste publié (et que je n’ai pas encore lu), ce matin à la radio que je prends en cours d’émission, j’entends :

« Il suffit d’être… mais être c’est compliqué »

Puis :

« Lorsque nous ne sommes plus dans la dualité, la parole devient silence et ce silence devient la parole de l’être qui amène la paix et l’harmonie intérieure ».

Cette phrase n’est pas de moi, mais de « Patrice, de Niort », cet auditeur inconnu (?) à qui j’adresse ma profonde gratitude.

Quelle citation éclairante et inspirante ! Elle guide mes propos ! Merci Patrice !

Cette citation désigne nos combats intérieurs, cette lutte contre ce corps trop gros, trop gras, trop flasque, trop maigre quelquefois, pas assez musclé… bref qui compile absolument toutes les tares du monde !! Quelle violence nous nous adressons par nos propos et nos pensées !

 

C’est cela la dualité : ne pas se supporter (dans son apparence, son caractère, sa personnalité, ses agissements...), se rejeter, se critiquer, se penser supérieur à, mieux que ou moin bien que... et exiger tyranniquement que cela cesse, que le corps se transforme pour enfin se libérer de ce POIDS !

Pouvons-nous reconnaître cela ? Cette part de lutte, de récriminations … sans succomber à l’autocritique ?

 

Alors peut-être que ce silence, c’est cette oreille attentive, douce et tolérante qui peut constater ce qui est : la forme du corps, le chiffre sur la balance, le flot de pensées et de jugements, sans y réagir, avec indulgence et bonté pour soi.

Le silence comme l’espace qui se crée quand on écoute l’histoire contée plutôt que de se prendre pour l’histoire, quand nous décidons délibérément de cesser d’y croire, car oui c’est bien une histoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Kaizen magazine

 

 

Dans cet espace, dans l’observation silencieuse, la vie suit son cours comme elle est et l’envie de créer une vie qui nous ressemble plus joyeuse et pétillante réapparait.

 

Pour toutes celles et ceux qui souffrent du vacarme, des bruits incessants de l’esprit qui veut que les choses soient différentes, il y a un endroit à l’intérieur calme, reposant, qui est la source de tous vos élans ; ne le cherchez pas à l’extérieur il se situe en chacun de nous dans l’écoute tranquille et confiante de ce qui est. Se poser, respirer, être là, accueillir et s’accueillir dans les moments de grâce comme dans les moments sombres.

 

Ce silence est la promesse d’un cadeau qui se révèle à nous-même incluant toutes nos facettes sans conditions ; il est partout ; ce silence nous ouvre à un appétit de vivre, aux beautés insoupçonnées de qui nous sommes, capables de choisir, de décider et d’agir conformément à nos aspirations profondes. 

 

Vous aimez les bd, les images et les "belles histoires" ? visitez Kaïzen magazine La « non-dualité » pour obtenir le silence intérieur

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Le cerveau humain n’est pas formaté pour être en lutte

October 17, 2019

1/5
Please reload

Archives
Please reload

Réseaux sociaux
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon

Médicentre, 03 avenue du 8 mai 1945

38130 ECHIROLLES

  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon

© 2012 amandineperrot