Psychologie et confinement

inspiré du Dr Gérard OSTERMANN, psychothérapeute, pour Bleu Blanc Coeur.

L'épidémie virale liée au coronavirus covid-19 bouscule les vies, les repères et les habitudes. Pour freiner la propagation de ce virus, le confinement ainsi que l'adoption des gestes barrières peuvent faire naître des difficultés psychologiques associées à de l'anxiété, de l'ennui et du stress notamment.

ATTITUDES

Ces souffrances se développent à partir de notre façon personnelle de vivre cette situation (c'est le regard que nous portons sur la vie) et trois attitudes sont susceptibles d'en découler :

- l'intellectualisation

- l'emprise émotionnelle

- la prise de recul

La recherche obsessionnelle d’explications et d’informations par l'intellectualisation et le raisonnement tente de nous rassurer pour autant elle fait tourner en rond dans sa tête (et dans son corps) car elle tente de restaurer des certitudes là où il n'en existe pas car une nouvelle information remplace la précédente voir la contredit et ainsi de suite.

De même, la détresse émotionnelle prive du recul nécessaire et indispensable au discernement. C'est la différence entre la situation, les faits et ce que je pense et éprouve dans cette situation. Les deux première stratégies nous placent dans un cercle vicieux.

Face à l'incertitude, une solution sage consiste à traverser, expérimenter et vivre ce qui nous arrive. Nous avons à apprivoiser l'incertitude car elle fait partie de la réalité de ce qui se passe pour chacun en ce moment.

Avant le début du confinement, il était facile de combler ses manques par l’hyper-consommation, les distractions, le sport à outrance, la nourriture par exemple... Aujourd'hui, cette "pause" prive de ces objets extérieurs.

QUAND ON NE TROUVE RIEN ON INNOVE

En chinois, le mot crise représente deux principes en apparence contradictoires : le danger et l'opportunité. C'est comme le yin et le yang, tout dépend comment on considère les choses.

L'opportunité de cette crise apparaît comme une possibilité d'accéder à une nouvelle façon d'être, de fonctionner, de vivre tout en composant avec la réalité.

Il s'agit d'être innovant en se changeant "de l'intérieur" : changer son mode de vie, sa manière de penser, et de voir ce qui nous arrive. Un nouvel état d'esprit qui nous rapproche de nos ressources intérieures, de nos qualités profondes, de nos valeurs. C'est en créant ce lien en soi qu'on se rapproche de l'essentiel.

Finalement, il est possible de voir la dépendance aux objets extérieurs tels que cités précédemment comme l'expression d'une tentative de créer ce lien à soi.


"Et si traverser l’incertitude nous reconnectait à nous, à ce qui est de plus fondamental et à l'essentiel ?
Comment la présence et l'attention portées à soi, aux autres et à ce qui nous entoure peuvent répondre au manque ? "

Nous pouvons entrevoir cette "pause" comme une opportunité pour rétablir cette expérience intérieure (dont nous avons jusqu'ici manqué), pour la consolider, comme une occasion d'utiliser notre créativité au service d'une vie plus engagée et pleine de sens.

Revenir à la simplicité, à l'écoute véritable de ses besoins ... cela apaise et enracine.

Cette qualité d'être à la vie pourrait-elle constituer la nourriture fondamentale qu'aucun autre aliment ne saurait satisfaire ?

Avec bienveillance, et pour une relation paisible au corps, au cœur et à la vie.

Téléconsultations avec prise de rdv en ligne ici.


Liens : « L’expérience psychologique de la pause en confinement » avec le Dr. Gérard OSTERMANN [Webinaire] https://youtu.be/nSyHJDBmqOo

Association Bleu Blanc Coeur https://www.bleu-blanc-coeur.org/



36 vues

Diététicienne comportementaliste

Psychonutrition

-

Siège social : 34 impasse du colibri 38470 VINAY

  • Blanc Icône Instagram
  • White Facebook Icon

Suivi diététique et psychonutrition EN LIGNE

partout en France métropole, dans les dom-tom et les pays francophones

Paris ~ Lyon ~ Marseille ~ Lille ~ Montpellier ~ Nantes ~ Nice ~ Bordeaux ~ Strasbourg ~ Echirolles ~ Grenoble

© 2012 amandineperrot