Agir sur les causes plus que sur les effets

Exemple : vous avez pris du poids en quelques mois et vous vous sentez embarrassé par cette surcharge, vous ne rentrez plus dans vos vêtements actuels et vous vous cachez derrière des tenues amples. Vous voulez absolument perdre du poids et commencez un régime en vous restreignant. Vous supprimez les aliments trop riches et sur lesquels vous craquez très facilement. Vous éliminez le sucre et toutes les sources de glucides comme le chocolat, les gâteaux, le pain etc. Vous constatez rapidement l’effet sur votre balance, le problème est résolu ! En apparence seulement.

Pourquoi ? Vous cherchiez un coupable et les sucreries semblent être votre péché mignon, de toute façon lorsque vous arrêtez d’en manger vous maigrissez donc la preuve parait irréfutable. Sauf que cette attirance pour le goût sucré, vous permet de vous réconforter après une altercation avec un collègue ou votre partenaire, de vous récompenser après une journée harassante, de vous apaiser parce qu’en réalité vous vivez du stress…. Bref les occasions de tomber sur la plaquette de chocolat sont multiples et toutes occupent la fonction de vous apporter un peu plus de mieux-être… pour quelques instants, car les difficultés finissent par réapparaître tôt ou tard.

Alors une fois le sucre éliminé de votre alimentation, que faire du stress, de la fatigue, et des contrariétés omniprésentes ? Malheureusement ces inconforts ne disparaissent pas avec la privation, voire même les défis auxquels nous faisons face font intégralement partie de la vie. Et supprimer un aliment réconfortant risque de créer encore plus de tensions en vous, avec pour conséquence un inévitable nouveau craquage … donc reprise de poids à la clé ! Et plus vous essayez plus vous épuisez votre volonté, plus vous vous fatiguez.

Pour sortir de ce cercle vicieux, il est plus utile et efficace de se demander qu’est-ce qui est à l’origine de ces envies sucrées ou salées plutôt que de se priver de manger. Et c’est exactement la même chose si vous souhaitez changer de mode d’alimentation pour améliorer votre santé, prévenir certaines maladies ou améliorer votre forme physique. Pour changer ses habitudes alimentaires vous pouvez agir sur les causes plus que sur les effets.

S’intéresser aux causes rend possible une transformation durable, grâce à l’écoute intérieure.

Et si vous vous serviez de vos envies de manger comme un allié pour découvrir ce qui a besoin d’être écouté en vous ?

  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon

Médicentre, 03 avenue du 8 mai 1945 38130 ECHIROLLES

© 2012 amandineperrot