top of page

Vos bonnes résolutions pour 2022 : 4 étapes

Devinette : Je suis un vœu traditionnel et cher au cœur des français, je représente la bonne résolution de l'an 2022 pour 37% des personnes interrogées, et pourtant 26% d'entre elles pensent ne pas parvenir à me réaliser : qui suis-je ?

=> Le vœu « Faire plus attention à mon alimentation/perdre du poids »

selon l'institut de sondage IPSOS lors d'une enquête menée fin décembre 2021 auprès des 16 - 75 ans*.

Certes, empli de sagesse ce désir peut sembler pour certains ambitieux voir inatteignable puisqu'environ 1/4 des personnes interrogées pensent ne pas pouvoir l'atteindre. Lucidité ou défaitisme 🤔?

Par quoi et par où commencer

pour changer ses habitudes alimentaires ?

Près des deux tiers des françaises déclarent faire un régime* or la reprise de poids concerne 80 % des sujets après un an et augmente avec le temps selon l'avis de l'ANSES* publié en 2011. Malgré l'engouement et les promesses des régimes, les études attestent d'une réalité trop souvent décevante.

En effet, le désir d'un changement radical et rapide emprunte la plupart du temps le chemin de la restriction, de la privation et des frustrations. Une fois le poids perdu ou face à la lassitude et à la déception, les habitudes passées reprennent le dessus. Pourquoi ?

Derrière l'intention louable de vouloir améliorer ses habitudes alimentaires ou de perdre du poids peut se cacher une lutte contre le corps. Voici 4 étapes pour amener un changement plus sain et plus durable dans ses habitudes alimentaires.

1. Un corps partenaire

Quand vous voulez par exemple maigrir ou améliorer votre glycémie, manger mieux ne suffit pas. Modifier ses habitudes alimentaires demande la participation de tout ce qui vous constitue à savoir votre tête, votre cœur et votre corps car chaque partie qui vous compose doit s'engager dans ce changement. "L'union fait la force!" 🤝

C'est pourquoi je m'intéresse au comportement alimentaire qui mobilise chacun de ces éléments tête - cœur - et corps. L'idée est de fonder une équipe, votre équipe pour avancer "unifié" vers un changement. Ainsi, si le corps reçoit sans cesse des critiques de la tête lui reprochant son manque de tonicité, sa grosseur ou son manque d'énergie etc alors l'équilibre s'effondre puisque le corps n'obtient pas le soutien nécessaire qu'il mérite. Oui, votre corps mérite votre attention et tous vos soins pour lui. Il aime recevoir des marques de gratitude, car en plus de la nourriture ce sentiment bienveillant constitue son carburant et ce quel que soit sa forme ou son poids. Si à l'instar du domaine professionnel vous êtes lié à une relation hiérarchique alors vous conviendrez qu'il est plus efficace de produire lorsqu'un climat de bien-être et de respect règne entre les collègues.

Créer les conditions propices revient donc à instaurer un climat amical entre les parties.

2. "Lettre à un ami cher"

Dans cette vidéo YouTube je vous présente une façon de développer une relation plus saine à soi.

Etayer son écoute (comme repérer et suivre ses signaux intérieurs de régulation des prises alimentaires) c'est d'abord s'intéresser sincèrement et amicalement à soi, son corps et ses émotions. Entrer en amitié avec soi-même s'apprend et nécessite patience, confiance, ouverture et persévérance. Ce n'est qu'à partir de ce point précis que peuvent s'installer durablement de nouvelles habitudes alimentaires plus saines et favorables à votre équilibre. Lorsqu'on souhaite le meilleur pour soi et que le désir d'agir pour notre bien-être global est authentique alors nous sommes poussés à adopter des comportements fonctionnels.

3. L'équipe tête - cœur - corps

L'entrainement à la méditation de pleine conscience, la relaxation, les massages, le yoga doux, la marche en pleine nature sont autant de pratiques qui peuvent amener plus de présence et de douceur pour son corps, créer un lien attentif et respectueux avec lui.

Ceci marque le début d'une nouvelle relation plus épanouissante et enrichissante avec votre équipe tête - cœur - corps. Tantôt il y aura des moments où vous mangerez pour vous apaiser en recherchant le réconfort auprès d'aliments souvent gras, sucrés et ou salés, tantôt vous opterez pour des aliments favorables à votre santé et selon vos repères intérieurs de faim et satiété et ceci de plus en plus naturellement car cela rend heureux de prendre véritablement soin de soi.

4. La réconciliation

Lorsque dans le passé vous étiez en "conflit" avec les fondements de l'équilibre alimentaire, par exemple en négligeant vos besoins en légumes ou en eau, cette nouvelle attitude d'amitié envers vous-même vous ouvre à de nouvelles perspectives en vous donnant l'envie de mieux vous occuper de vous. Au lieu d'utiliser la diététique au service d'une lutte acharnée contre le poids, le corps, la maladie... ou pour répondre à des normes et à des injonctions extérieures, la diététique devient l'alliée de votre santé, de votre forme et de votre bien-être global. Le mépris, le déni, la crainte, ou le sentiment de révolte s'effacent au profit de la recherche d'équilibre, subtil mélange d'écoute de ses signaux internes (émotions, sensations, besoins) et de résilience autour du poids, du corps, de la santé et des normes sociales. Le Diplôme Universitaire que je prépare portant sur la Santé, la Diététique et la Physionutrition me montre à quel point notre corps est un organisme complexe et doué d'intelligence. Pouvons-nous saluer l'énergie que celui-ci déploie pour veiller 24h/24 à son homéostasie grâce à la coopération de toutes nos cellules et autres composés ?

Cette vision de la diététique vous intrigue autant qu'elle vous intéresse ? Déposez vos commentaires en vous connectant (ci-dessous) et Rejoignez-moi en vous abonnant sur mes réseaux sociaux FB, Instagram et YT. Et pour aller plus loin vers une alimentation saine et sereine, il vous suffit de choisir votre créneau parmi les nombreux proposés 6j/7 en visio, à Saint-Egrève en Isère (38) ou à domicile.

*Sources :

Sondages IPSOS :

Avis ANSES :


Comentarios


bottom of page